Oh Aïko

Makis, sushis, sashimis
Dites-moi ce que je suis ici ?
Dites-moi ce que je suis ici ?
Makis, sushis, sashimis
Dites-moi ce que je fais ici ?
Dites-moi ce que je fais ici ?
Je dérive parmi les rangs
De cadavres de flétans
De poissons sur le flan
Et je me dis innocent
Je reste encore pour que ça me revienne
Je reste encore pour que ça me revienne
Un thon rouge à la scie
Et ça me laisse interdit
Qu’est-ce que ça pue ici !
Mais ça pue ailleurs aussi …
Je reste encore pour que ça me revienne
Je reste encore pour que ça me revienne
Je reste encore pour que ça me revienne
Que tout me revienne
Oh Aïko
Haïku, koto, odaïko
Dites-moi ce que je fais ici ?
Haïku, koto, odaïko
Dites-moi ce que je suis ici ?
Oh Aïko
Dis-moi ce que je suis ici ?
Oh Aïko

2 commentaires à “Oh Aïko”


  1. 0 Célestine 26 mar 2022 à 23 h 44 min

    Un homme, une femme, l’éternité de l’histoire, du couchant, au Levant.
    Magnifique.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Répondre

  2. 1 V.s. 1 avr 2022 à 11 h 51 min

    L’histoire d’un homme qui marche en pensant à une fille. Il est au Japon. Elle est japonaise. Elle a un joli prénom. Peut-être chante-t-il Oh Aïko comme John Lennon Oh Yoko ?

    Répondre

Laisser un commentaire



Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries