La lettre voilée

Quelques mots
Ce ne sont que quelques mots
Pas ceux qui me brûlent les doigts
Et que j’ai dû remâcher tant de fois

Quelques lignes
Ce ne sont que quelques lignes
Des petites gouttes d’encre dans un océan
Des bourgeons pourrissant dans un printemps

Une lettre voilée
Une lettre voilée
Ce n’est jamais qu’une lettre voilée
Que je t’envoie de mon ennui
Où l’automne soudain a fleuri
Que je t’envoie de ce Paris
Où je me restreins à la vie

Pas ceux qui me brûlent les doigts
Pas ceux qui me brûlent les doigts

4 commentaires à “La lettre voilée”


  1. 0 Célestine 24 sept 2020 à 0 h 22 min

    Tous ces mots que l’on aimerait dire et qui restent coincés au fond de la gorge, au fond du coeur…et n’écrire qu’une lettre embrumée, où le vrai moi disparaît…
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Répondre

  2. 1 V.s. 24 sept 2020 à 20 h 52 min

    Au bout d’un certain temps, peut-être certains mots ne sont plus utiles. Et on ne les envoie pas.
    Bises Célestine.

    Répondre

  3. 2 Célestine 26 oct 2020 à 23 h 51 min

    Un petit signe en passant. Tes textes manquent…
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Répondre

  4. 3 V.s. 27 oct 2020 à 19 h 58 min

    C’est vrai que depuis quelques temps je poste plus sur mon autre blog.
    Merci de ton passage, Célestine.

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries