Révolte blues

Comme je ne sais pas
Pourquoi pas m’asseoir par terre
Et puis pourquoi pas
Mettre un peu de Chet Baker
Je me dis : « Pas de repas
Sans qu’il y est du dessert ! »

Il est déjà tard
Et elle qui ne vient toujours pas
J’aimerais savoir
Mais que faire dans ces cas-là
Peut-être que c’est mon histoire
Espérer attendre ses pas

Il est déjà tard
J’ai été trop désinvolte
J’aimerais savoir
Arrêter de faire des voltes
Peut-être que c’est mon histoire
Telle est toujours ma récolte

6 commentaires à “Révolte blues”


  1. 0 Eeguab 4 avr 2020 à 8 h 23 min

    Bonjour Patrick. « Tard » est un mot terrible et terriblement « blues ». Quand il est tard il est trop tard. Too late blues.
    Reste la trompette du Chet. Et ma récolte…maigre.
    Patrick, m’autorises-tu à essayer de le mettre en musique, modestement? Car ton texte me touche à un point…
    Bonne jpurnée.

    Répondre

  2. 1 V. s. 4 avr 2020 à 10 h 41 min

    Hello Claude. Bien sûr que je t’autorise à le mettre en musique. Ta proposition me touche beaucoup. Comme je ne suis pas musicien, je ne sais pas, mais tu peux aussi bien sûr changer des mots si les miens ne sont pas « chantables ».
    Merci beaucoup Claude. A bientôt.

    Répondre

  3. 2 Célestine 19 avr 2020 à 16 h 50 min

    Et elle qui ne vient toujours pas…
    Bon sang, un blues, du meilleur, et mis en musique en plus…
    Et elle qui n’est pas venue…Tu parles d’une amie.
    Bon les gars, faut pas m’en vouloir, je suis là…
    Il n’est jamais trop tard pour bien faire.
    même quand on a le blues dans la peau.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Répondre

  4. 3 V.s. 20 avr 2020 à 11 h 04 min

    Claude m’a fait super plaisir en mettant ce texte en musique.
    Tu ne peux pas être en retard ici puisque tu es venue. :) Et la musique de Claude est fixée, gravée sur son blog.
    Bises Célestine.

    Répondre

  5. 4 le Bison 4 juin 2020 à 12 h 23 min

    Chet Baker en dessert
    une évidence
    même s’il est déjà tard

    Répondre

  6. 5 Eeguab 4 juin 2020 à 13 h 28 min

    Tôt ou tard, avec Chet Baker, on n’échappe pas au Bison. Merci à l’ami des grandes plaines.

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries