Dans son carquois se dressent

Dans son carquois se dressent
Et des flèches d’or et des flèches d’argent
La tête de son cheval caresse
L’idée d’affronter le vent
Les flammes du dragon et la fleur
Comme les nuages au vol ivre
Tous les manants pleurent
Car ils ne peuvent la suivre

Les oiseaux prennent la tangente
De la forêt des angles obtus
Ils virent, volent et enfin chantent
Sur la corde de l’arc tendue
La solution du rébus : marcheur
Le soleil cercle de cuivre
Puis certaines ombres pleurent
Car elles ne peuvent la suivre

Tout le monde est de jury
Au grand concours de ricochets
La rivière rêve d’être son lit
La lune se verrait pour chevet
Ainsi va la danse de ses heures
L’aube fera fondre tout le givre
Et de joie la vie pleure
Car elle peut la suivre

4 commentaires à “Dans son carquois se dressent”


  1. 0 Célestine 14 oct 2019 à 20 h 30 min

    La tête de son cheval caresse
    L’idée d’affronter le vent
    Comme c’est joliment dit.
    Un poème tout en éclats de lumière à travers une vitre brisée
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Répondre

    • 1 V.s. 15 oct 2019 à 15 h 24 min

      Avec derrière la vitre, quelqu’un qui envie la lumière. Qui pleure avec les ombres et les manants.
      Bises Célestine.

      Répondre

      • 2 Célestine 2 nov 2019 à 0 h 45 min

        Une de tes flèches t’aurait-elle mis à bas ?
        Ou bien es-tu entré en hibernation avec l’heure d’hiver ? ;-)
        •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

        Répondre

  2. 3 V.s. 3 nov 2019 à 10 h 38 min

    J’étais pas bien courageux ces derniers temps c’est vrai. En plus, je n’avais plus de boite mail La Poste. Sur Big Sur, je ne sais pas si vous receviez mes réponses grâce à Gmail. Aujourd’hui, j’ai changé de smartphone et tout semble être rentré dans l’ordre.
    Bises.

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries