Montparnasse

Une petite gare près d’Orléans
Attristée par la pluie, le vent
On ne s’arrête que trois minutes
On a forcément un autre but

Toutes ces filles je me le rappelle
Aux yeux couleur … d’un train qui passe
Ce que je fus vraiment pour elles
Jamais Saint-Lazare, Montparnasse

4 commentaires à “Montparnasse”


  1. 0 Célestine 18 juin 2019 à 20 h 56 min

    Il y a du Souchon en toi, l’ami.
    J’aime beaucoup.
    Oui, vraiment beaucoup.
    C’est juste trop court.
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Répondre

    • 1 V.s. 19 juin 2019 à 13 h 03 min

      Merci Célestine. Ça me fait plaisir ce que tu dis. Il a écrit de grands textes. Même si aujourd’hui je n’écoute plus Souchon, je l’ai écouté quand même pas mal à une époque. J’aime bien l’homme aussi en plus de l’artiste.
      Bises.

      Répondre

  2. 2 Eeguab 29 juin 2019 à 7 h 43 min

    C’est très fort, Patrick. Nous avons tous notre petite gare de province, de banlieue, de province devenue banlieue. Ces quelques lignes me retournent. Merci.
    Neil Hannon et sa Divine Comedy Commuter love.
    https://youtu.be/xIlPMw3qQog

    Répondre

    • 3 V.s. 29 juin 2019 à 17 h 32 min

      Un roman : les femmes, les trains, les gares grandes ou petites et leurs quais.
      Dommage que je n’ai pas vu ton commentaire avant d’aller à la Bmi. J’aurais pris Divine Comedy. La semaine prochaine. Cette chanson est magnifique. Merci Claude.

      Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries