Les aventuriers de La Licorne

De l’intérieur de l’habitacle
Il allait la vitesse de croisière
Slalomant entre les étoiles
Ou les bateaux de corsaires …
Ses hommes étaient courageux
Avaient fière allure, sacrebleu !
Le plus souvent
Il tenait la barre
Par tous les vents
Quart après quart
Et jamais forban
Ne mit en défaut le courage
De son valeureux équipage
Jamais flibustier, voyou
Ne vînt souiller la proue
La fabuleuse corne
De La Licorne …

Entre les murs de sa cachette
Il égrenait les secondes
En attendant que s’arrête
Le vacarme sur son monde

C’était aussi à cette époque
Qu’il imaginait leur maison
Caravelle ou bien galion
Vaisseau de Kirk et de Spock …

Mais certains moments de tempête
Il égrenait les secondes
En attendant que s’arrête
Ce vacarme sur le monde

2 commentaires à “Les aventuriers de La Licorne”


  1. 0 Eeguab 5 mai 2019 à 11 h 10 min

    Très belle évocation de nos mythes et de nos rêves, de nos enfances aussi. Très émouvant. Rendez-moi la Licorne, rendez-moi l’Hispaniola, rendez-moi même Star Trek. Tout plutôt que maintenant. Plus qu’émouvant. Du moins je le ressens ainsi.

    Répondre

    • 1 V.s. 5 mai 2019 à 16 h 47 min

      Oui, c’est ça, ce que je ressens aussi, tout plutôt que maintenant, que j’ai perdu la majeure partie de mes capacités à rêver.
      Et D’Artagnan, et Phileas Fogg …
      Merci Claude.

      Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries