L’éclaircie rouge

18 sept

Je l’aime et …

Attiré par une soudaine éclaircie rouge, étincelante dans le ciel bleu sombre de la nuit naissante, je mets le nez dehors, répère les fumées, perçois la musique lointaine de la fête foraine sur les bords de la Vienne.

Bonsoir.
Elle se retourne et me retourne, me regarde et me reconnaît.
Bonsoir.

Elle a baissé son fusil et m’a sourit.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries