Colback

28 jan

Le ciel, voilà que la tête me tourne
Et je ne sais plus de quoi il retourne
Bien sûr j’ai eu plusieurs vies dans celle-ci
Et la dernière de loin la plus pourrie

Je voudrais pouvoir rentrer aujourd’hui
Je voudrais pouvoir retrouver mon pays
Mon pays, c’est le pays du lac
Qui est dans mon cœur intact
Ce pays aussi de ses berges
C’est ce pays que ma tête héberge

Des oiseaux s’envolent de la partition
Pour des a-capella en escadrons
La tête en bas un lapin qui gigote
Et j’avance, de la boue jusqu’à mi-bottes

Je voudrais pouvoir rentrer aujourd’hui
Je voudrais pouvoir retrouver mon pays
Mon pays me prend par le colback
Quand ici tout se détraque
Ce pays de ma joie l’auberge
Ce pays que ma tête gamberge

Tout
Par ordre alphabétique
Toute
Image en plus-value
Toute
Musique nostalgique
Tous
Les masques superflus

4 Réponses à “Colback”

  1. Célestine 30 janvier 2018 à 22 h 32 min #

    Je retrouve là un décor à la Zelda, des oiseaux, des lapins, un lac…Et un héros aux prises avec lui-même
    ¸¸.•*¨*• ☆

  2. V. s. 31 janvier 2018 à 17 h 27 min #

    Ah oui, je n’avais pas vu ça comme ça, il se prendrait lui-même par le colback. Sa façon de lutter, ou de simplement se raccrocher à quelqu’un, même si ce n’est que quelqu’un qu’il a été.
    Merci Celestine. Bises.

  3. constantinescu 10 mars 2018 à 21 h 20 min #

    Merci d’avoir mis mon blog en liens. Je découvre le vôtre, j’aime beaucoup; j’y reviendrai!
    Constantinescu

    Dernière publication sur Constantinescu : septembre

  4. V.s. 11 mars 2018 à 20 h 36 min #

    Merci de votre visite Constantinescu. Votre blog est un de ceux que je visite régulièrement. A bientôt.

Laisser une réponse

Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries