Arthur

Quand réapparaîtra le jour
La furie reprendra son court
La nuit se pare d’un autre voile
De sa course aux étoiles

Car brusquement c’est le soir
Je suis celui qui veut à boire
Et s’en remet au hasard
Pour les jugements à surseoir

Ainsi va ce cérémonial
Un chien, un os à moelle
Lequel est primordial
Parmi la flopée de Graal ?

Quand réapparaîtra le jour
La furie reprendra son court
La nuit se pare d’un autre voile
De sa course aux étoiles

Le plaisir, des aires d’autoroute
De Babylone à Beyrouth
Les joutes
Toutes
Me dégoûtent
Alors mon armée s’arc-boute

J’ai pris le mauvais chemin
Son corps est triste refrain
J’aurais dû connaître le mien
Savoir qu’il nierait pas loin

La nuit se pare d’un autre voile
De sa course aux étoiles
Quand réapparaîtra le jour
La furie reprendra son court

5 commentaires à “Arthur”


  1. 0 Célestine 31 déc 2017 à 15 h 14 min

    Un jour au bord de l’autoroute
    il choisira une autre route
    le nez planté dans les étoiles
    A vomir tout son gasoil
    Il la verra au bord du chemin
    parée d’un autre voile
    belle comme le graal
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Répondre

  2. 1 V.s. 31 déc 2017 à 18 h 21 min

    N’est-ce pas la voix de la Dame du Lac que j’entends ?
    Merci Celestine pour venir mettre au-dessous de mon texte un peu d’optimisme.
    Bises.

    Répondre

  3. 3 Eeguab 1 jan 2018 à 9 h 52 min

    Bien beau texte très ambigu où je crois déceler l’inquiétude à travers « mauvais chemin » et « j’aurais dû ». Amitié l’ami.

    Répondre

  4. 4 V.s. 1 jan 2018 à 10 h 54 min

    Oui, un texte sur les questions et les doutes d’un Arthur dans ses quêtes du quotidien. Merci Claude. Amitiés.

    Répondre

Laisser un commentaire



Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries