Flash-back

Il faut que je te dise ce que j’ai lu sur le journal d’aujourd’hui. Pierrot a disparu. Pierrot, tu te rappelles, c’est le mec de Flash-back.
Je me doute que tu dirais : « Qu’est-ce qu’on a pu y aller là-bas ! » Et que tu rajouterais : « C’est même chez lui que j’ai trouvé mon vinyle de Dark side of the moon ».
Il n’a pas donné signe de vie depuis le week-end dernier. J’ai su que c’était lui parce qu’il y avait sa photo. Il y avait son nom aussi mais peu importe, nous, on l’a toujours appelé Pierrot.

Je ne sais pas pourquoi j’ai eu soudain envie d’écrire ça. Comme si tu allais frapper à ma porte et entrer et que je pourrais te le dire. Sans doute parce que ce mec et son magasin ne pouvaient que me faire repenser à toi et aux bons moments passés ensemble là-bas.
Et je ne me rends compte que maintenant de la coïncidence – tu me dirais sans doute que ce n’en est pas une – mais j’ai pris à la médiathèque deux disques des Doors. Je vais te dire les titres. Morrison Hotel, L.A. Woman. C’étaient tes préférés je me souviens.

7 commentaires à “Flash-back”


  1. 0 Célestine 25 août 2017 à 20 h 35 min

    je me souviens. j’ai vu ta silhouette s’encadrer dans la porte. Mes jambes tremblaient. J’étais amoureuse de toi, allez i y a prescription, je peux bien te le dire maintenant.
    je t’aimais parce que tu étais beau et délégué de classe. Et en troisième, ce sont deux raisons suffisantes pour aimer…
    J’ai avancé ma main vers le bac « rock » pour attraper Stairway for Heaven. Et nos doigts se sont frôlés.
    J’en ai eu un frisson jusqu’aux orteils et j’ai senti que je me soulevais du sol.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Répondre

  2. 1 V.s. 26 août 2017 à 10 h 18 min

    J’aime beaucoup ce souvenir que tu me laisses ici et qui à son tour me fait me rappeler des moments identiques. L’amour naissant, les contacts soudains, tu as raison se sont des marches de l’escalier pour un paradis.
    Bises.

    Répondre

  3. 2 Eeguab 26 août 2017 à 12 h 52 min

    Très beau texte douloureux, la disparition de quelqu’un d »important » dans une vie. Les gens importants dans nos vies ne sont pas toujours là où on s’attend à les trouver. Mais à tous deux je dis: m’évoquer Stairway… ou L.A…, ça me crucifie toujours un peu. Mais qu’est-ce que j’aime ça.
    P.S pour V.S. J’aime moins Morrison Hotel mais énormément le premier et éponyme The Doors.

    Répondre

  4. 3 V.s. 26 août 2017 à 17 h 30 min

    Merci Claude. Les événements importants, les êtres chers souvent liés à des musiques dont le soutenir revient avec elles.
    J’aime beaucoup moi aussi le premier album. De toute façon, pas grand chose à jeter dans leur discographie. On a beaucoup parlé de la poésie de Morrison mais les Doors était un sacré groupe de rock.
    Cela dit ma chanson préférée n’est pas sur un album studio mais que sur un live : Universal mind. La connais-tu ?
    A bientôt

    Répondre

  5. 4 Célestine 26 août 2017 à 22 h 10 min

    Hey, Jules, Jilm
    Vous savez quoi, les amis ?
    j’aimerais trop qu’on se retrouve, tous les trois, on irait se balader sur une plage, en novembre, on jouerait de la guitare, on écouterait nos musiques préférées et on se lirait des poèmes.
    Vous ne voulez pas ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Répondre

  6. 5 V.s. 27 août 2017 à 10 h 05 min

    C’est vrai c’est une super idée, Celestine. Moi aussi, j’aimerais bien. Par contre, je vous laisse les guitares, je ne suis pas musicien. :)
    Bises.

    Répondre

  7. 6 Eeguab 28 août 2017 à 11 h 51 min

    A tous deux. Bien peu de choses me plairaient davantage. :D

    Répondre

Laisser un commentaire



Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries