L’ordinaire

18 déc

On verra demain
Revenir la colère
Comme le mystère
De sa grosse faim
On verra demain
Faudra en faire
Pour satisfaire
Tous ses besoins
Mais là la bête est rassasiée
Je ne saurai plus expliquer
On verra demain
Faut se donner
A son métier
Même si mesquin
On verra demain
Ne saura défaire
De l’ordinaire
Mon quotidien
Mais là la bête est rassasiée
Et je ne saurai expliquer
On verra demain
Revenu l’appétit
Le couvert remis
Pour son festin
On verra demain
Et ma maison
Avec un démon
En son sein
Mais là la bête est rassasiée
Je ne saurai plus expliquer
On verra demain
Mon terrible refrain
Mon terrible refrain
On verra demain

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries