Saint Thomas

Alice me dit qu’elle m’aime
Je suis bien obligé de la croire
Dit-elle aussi qu’elle m’aime
Lorsque je ne peux pas la voir ?

Alice susurre … chuchote …
Et ce soleil, moi qui détruisait tout
Alice murmure … marmotte …
Et ce soleil, moi construisant tout

Les sombres, les rudes, les blêmes
Sur moi glissent toutes les histoires
Alice me dit qu’elle m’aime
Je suis bien obligé de la croire

J’aime Alice j’aime lui dire « Je t’aime »
Comme quand y’a plus rien entre nous
C’est la plus belle de toutes les gemmes
A côté d’son éclat moi je me renfloue

C’est un miroir plein de couloirs
Quand même un curieux dilemme
Je suis bien obligé de la croire
Alice est la fin du long carême

Alice me dit qu’elle m’aime
Je suis bien obligé de la croire
Alice me dit qu’elle m’aime
C’est tout ce que je veux savoir

0 commentaire à “Saint Thomas”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries