Le tiroir

La grosse dame blonde arrêta les pensées de Thomas qui vagabondaient sur les étiquettes de bouteilles de sirop. C’était un dimanche. Chez Paul. Elle commanda une 16 et engagea aussitôt la conversation avec Paul et les deux filles qui s’ankylosaient à l’autre bout du comptoir et petit à petit, l’effet de surprise de son entrée s’estompa quelque part sur le percolateur où Thomas posa les yeux …
… Pas question de leur tirer un bonbon ! Pour être radins, ça ils l’étaient ! Un jour, Georgette avait même couru derrière la voiture du père de Thomas pour lui réclamer vingt centimes !
La grosse dame se retourna précipitamment et Thomas suivit son regard. Un vieil homme entra en titubant. Lorsqu’il parvînt enfin jusqu’à eux, elle lui présenta Thomas comme étant son neveu. Le vieux parut très étonné. Il regarda tout le monde, mais personne ne broncha …
… Leur caisse était toujours fermée à clé et ils mettaient la clé dans un tiroir lui-même fermé. Thomas, les genoux sur un tabouret, se régalait de les voir effectuer les manœuvres entre la caisse et le tiroir.
Prends bien soin d’elle, fit le vieux à Thomas en désignant la grosse dame.
D’accord, lui répondit Thomas.
Puis le vieux s’éloigna et sa démarche fit sourire toute la gente féminine …
… Rapidement, la tactique de sa mère n’avait plus fonctionnée. Son père avait compris l’astuce sans doute. Il ne revenait pas plus vite que son fils soit avec lui ou qu’il n’y soit pas.
Paul alla servir des cigarettes. C’est ce moment que Thomas choisit pour s’en aller …
… Quand ils s’adressaient à lui, ils prenaient souvent le prénom de son père et le faisait précéder de « le p’tit ». A l’époque, ça l’énervait. Aujourd’hui, ce souvenir lui tira un sourire.

0 commentaire à “Le tiroir”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries