La borne 62

Le chien kiffe grave la borne 62
Notre train de vie part à 9h32

Un diable à la sacrée dégaine
Sur le parking à côté de l’Eden
Le chat noir joue avec des cubes
Et j’ai sur ma boîte un stop-pub
L’émission c’est : Dans la peau de
Aujourd’hui : Un homme heureux

Je n’attends pas d’aide du ciel
Arrose mes fleurs artificielles
Le comité des fêtes organise
Le grand concours de la surprise
La permanente s’arrache les cheveux
Par moments il faut mentir un peu

Le chien kiffe grave la borne 62
Notre train de vie part à 9h32

Le matin au Sunset Carwash
Je lave ma voiture à la hache
Certaines ont des yeux de panda
Mais feraient pleurer un Bouddha
Je me couvre d’un matin frileux
Pour aller à la clinique Chénieux

Je le sens dans mes entrailles
Pas de renouvellement du bail
La princesse a pas mal de frais
Fait comme si de rien n’était
Et je suis bien calé au milieu
Seul dans un grand lit de feu

Le chien kiffe grave la borne 62
Notre train de vie part à 9h32

0 commentaire à “La borne 62”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries