Les petits oiseaux

Au-dessus, un ciel sans nuages, et dans les arbres, des petits oiseaux venant et repartant, affairés.
Depuis un moment, je regardais par la fenêtre et je voyais ce qu’il y avait dehors : les arbres, le ciel et les oiseaux. Mais je ne pouvais pas ne pas voir ce qu’il y avait également en reflet sur la vitre : la petite tablette de chevet, le lit et la personne allongée dessus, le portant de la perfusion contre le mur opposé, une chaise, une table avec dessus les restes d’un plateau-repas.
Je fixais longtemps, seul dépassant des draps, son profil pâle, trouble, reposant dans la frondaison des arbres.
Un petit oiseau quitta soudain mon œil et s’envola, mais un autre vînt immédiatement se poser sans complexe sur ma tête, ses pattes dans mes cheveux.

1 commentaire à “Les petits oiseaux”


  1. 0 Célestine 14 juil 2015 à 15 h 42 min

    Frissonnant et étrange…
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Répondre

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Surlesbordsdunjournal |
Nouvelles pleines d'es... |
9757169781 Thought Elevator... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulgom en 100 mots
| Pouvoir écrire la vie
| Nouvellesetseries